Pourquoi former ses salariés en Assurance ?

L'information

Un cabinet de courtage des Bouches-du-Rhône vient d’être condamné par la Direction générale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes (DGCCRF) pour avoir contacté près de 20 000 consommateurs inscrits sur la liste d’opposition au démarchage téléphonique Bloctel.

Une mauvaise publicité pour le secteur de l'assurance. En effet, un cabinet de courtage des Bouches-du-Rhône, la SAS France Prévoyances & Mutuelles, vient d’être condamné par la directrice départementale de la protection des populations pour avoir contacté 18 688 consommateurs inscrits sur la liste d’opposition au démarchage téléphonique Bloctel.

L'amende administrative prononcée à son encontre s'élève à 12 000€.

Cette sanction intervient alors que cinq associations de consommateurs ont récemment lancé un appel pour interdire le démarchage téléphonique en matière d’assurances et que le Parlement est saisi de deux propositions de loi visant à réguler ce type de pratiques.

D'autres cabinets déjà condamnés

Par le passé, d'autres cabinets de courtage ont également été condamnés pour leurs pratiques en matière de vente à distance.

En juin dernier, SFAM avait été lourdement sanctionné (10M€) par la DGCCRF suite à une enquête concluant que sa méthode de vente utilisée lors de la commercialisation de ses produits (assurances SFAM et programme de fidélité Foriou) était « constitutive du délit de pratiques commerciales trompeuses ».

En mai dernier, Provitalia avait été condamné par l'ACPR à un blâme et à une sanction financière d'un montant de 20 000€ pour avoir effectué des souscriptions par téléphone sans communiquer à ses clients d'informations précontractuelles dans un délai suffisant.

En décembre 2016, Santiane.fr, société du groupe Santiane, avait été condamné par l'ACPR à une amende de 100 000€ pour non-respect de certaines de ses obligations en matière de formation professionnelle de ses salariés commerciaux, d'approximations dans la délivrance des informations précontractuelles aux prospects et d'insuffisances relatives au devoir de conseil aux clients.

La solution

Le lycée Rabelais forme depuis 30 ans les techniciens en assurances soit en 2 ans de préparation au BTS Assurances soit en 1 an avec la formation CAPE ouverte aux BAC+2 ou aux salariés des entreprises d'assurances (sélection sur dossier)

Dernières actualités

RABELAIS A BERLIN!

RABELAIS A BERLIN!

Pourquoi former ses salariés en Assurance ?

Pourquoi former ses salariés en Assurance ?

L'information Un cabinet de courtage des Bouches-du-Rhône vient d’être condamn...
Assurances : Réglementation de la vente à distance

Assurances : Réglementation de la vente à distance

Mode d'emploi La souscription d’un contrat d’assurance peut s’effectuer lors d...
Le lycée Rabelais évolue dans l'offre de contrats en alternance

Le lycée Rabelais évolue dans l'offre de contrats en alternance

La réforme Le lycée vient de transformer ses statuts pour permettre l'accueil...
Le BTS NDRC et les métiers qui recrutent en Occitanie

Le BTS NDRC et les métiers qui recrutent en Occitanie

Selon une étude publiée par le CARIF-OREF Occitanie et Pole Emploi un métier por...
Les métiers porteurs en Occitanie enseignés au lycée Rabelais

Les métiers porteurs en Occitanie enseignés au lycée Rabelais

Selon une étude publiée par le CARIF-OREF Occitanie et Pole Emploi un métier por...
Enseignement supérieur
Secondaire
Événements
Diverses